MAP // Mouvement art public

We Make Art Public

2008- Mouvement Mécanique – Try Harder – Station de métro Square-Victoria – Société de transport de Montréal

2908257109_2e40202237_b 2909102468_47b9bdbe5c_b 2908253655_530e50a0b8_b

Publié le 30 août 2008 à 00h00 | Mis à jour le 30 août 2008 à 16h57 lien vers l’article

Par Jocelyne Lepage
La Presse

Mouvements mécaniques: quand l’art fait la pub

Cette exposition intitulée Mouvements mécaniques/Try Harder, est organisée par un jeune organisme sans but lucratif, Mouvement Art public/Make Art Public dont l’ambition est de mettre l’art à la portée des gens, dans la rue ou dans le métro, non seulement à Montréal et au Canada mais aussi dans d’autres pays. Le premier pays à accueillir l’exposition sera le Mexique, cet automne.

Il est beaucoup question de surconsommation et de conformité sociale dans les photographies choisies. Outre les travailleurs chinois tous semblables qui nous inondent de produits, il y a ces petites Chinoises coiffées et vêtues de la même manière, mangeant en même temps le même repas dans une salle de classe à côté d’une autre photo montrant des écolières blanches toutes pareilles portant la même perruque blonde, les mains jointes en prière, dans une autre salle de classe (Julia Fullerton-Batten).

Ou encore des super héros comme Batman, Spider-Man, Catwoman ou Hulk qui sont en réalité des travailleurs ordinaires – laveurs de vitres ou livreurs déguisés (Dulce Pinzon). Il y a ces édifices déplacés ou ces espaces détruits par on ne sait quel cataclysme écologique (Isabelle Hayeur) et, dans le même esprit, ces gens portant des masques de plongée pour jouer aux cartes, aller chez le barbier, ou se promener dans des quartiers détruits par la guerre désormais plongés sous l’eau (Yang Yi). On y parle de solitude aussi dans cette photo de Corney Arnold où un pêcheur s’est endormi sur le pont d’un navire, en serrant un gros poisson dans ses bras et chez ces tristes collectionneurs de babioles en tous genres qui vivent seuls dans des petits espaces encombrés (les frères Sanchez).

Cette exposition aura une certaine instabilité. Si les espaces publicitaires invendus trouvent des clients, l’art devra céder la place aux marchands.

Mouvements mécaniques/Try Harder, jusqu’au 31 décembre sur les abribus du centre-ville et dans la station Square-Victoria. http://www.mouvementartpublic.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Information

This entry was posted on July 5, 2013 by in Uncategorized.
%d bloggers like this: